Maman boulet : la prise de sang

Cette semaine je devais recevoir une infirmière à domicile pour une prise de sang avant une opération (vésicule biliaire).

Je prends donc mon rdv par téléphone pour le 24 novembre comme indiqué par le chirurgien dans l’ordonnance.

Mercredi matin je me lève presque fraîche, je me dépêche à m’habiller car elle doit passer entre 7h et 7h30.

7h30 personne « bon elle a eu un imprévu c’est pas bien grave » 7h50 toujours personne « bon ça commence à me gaver la, je dois partir dans a peine 30 min et j’aimerais avoir le temps de prendre un semblant de petit déjeuner ». Je vérifie l’horaire sur mon agenda « jeudi 24 novembre »…. « et MM…… on est mercredi 23… »

Dans ma tête je me disais « mercredi 24″ et du coup j’étais restée sur le fait qu’elle passe un mercredi.

J’ai donc pu prendre mon petit déjeuner avant de partir pour l’école… et rire de ma bêtise !

La perte d’un doudou

Avec LeMale nous n’avons pas forcément les mêmes principes de vie. Du coup régulièrement chacun fait un effort pour respecter les principes de l’autre.

Concernant le doudou je suis du genre « je préfère que tu le laisses dans ton lit », LeMale étant plus « ouais mais le doudou il faut qu’il soit aussi un compagnon de jeux » je laisse un peu couler et les garçons peuvent prendre leur peluche préférée quand on va se promener. Par contre, quand on va dans des magasins (alimentaire, magasins de jouets…) le doudou doit rester dans la voiture. 

Ce week-end nous partions passer un peu plus de 24h chez le parrain de Tipou. 4h de route environ. Au bout de 2h TiTroiz nous a montré des signes de « j’ai faim, j’en ai marre, je veux faire pipi dans ma couche et la voiture c’est pas agréable » du coup nous nous sommes arrêtés dans un centre commercial.

Étant donné qu’il n’était pas prévu qu’on rentre dans le magasin en lui même (juste pipi/café/tétée) les garçons ont eu l’autorisation de prendre leur doudou avec eux.

Nous faisons le tour de la galerie en recherche d’un troquet, on passe aux toilettes et au point presse, on prend un café puis on commence à se diriger vers le Decathlon car LeMale a oublié sa lampe frontale et il en aura besoin pour une course d’orientation de nuit le soir même.

D’un coup éclair de génie chez LeMale « zut le doudou de Ticha il est où? ». Je me dévoue pour faire demi-tour, je regarde dans la voiture au cas où on l’y ai finalement laissé, je passe à l’accueil du magasin, dans les toilettes, je regarde jusque dans les poubelles de toilettes au cas où il se soit amusé à le mettre dedans. Pas de doudou.

Je retourne vers ma bande de mecs avec une boule au ventre. Même si ce n’est pas encore son doudou officiel, c’est une peluche qu’il adore. Ticha est du genre à collectionner les doudous dans son lit (une dizaine) et s’en faire des gros oreillers. Toutefois, celui-ci ressortait souvent du lot quand on leur proposait « vous pouvez prendre un doudou et on file en voiture ».

On reprend la route et je commence a écumer internet « peluche tortue multicolore » histoire de retrouver la même. 

C’est à ce moment là que LeMale a son 2eme éclair de génie de la journée « le magasin de presse ». Pas possible de faire demi-tour donc je téléphone à l’accueil qui me transmets le buraliste, j’explique le truc à la fille et je l’entends me répondre « une tortue ? oh ouiiii ça m’a fait tellement mal au coeur quand je l’ai trouvée »

BORDEL ON SAIT OÙ ELLE EST !!!!!!!

Je lui ai demandé s’il était possible de la mettre de côté jusqu’à la fin du mois ou on reviendra exprès la chercher…

Ticha ne l’a pas redemandé du week-end (bon l’emprunt de la peluche « Pat Patrouille » auprès des puces du parrain de Tipou a beaucoup contribué à ce qu’il ne la réclame pas.)

On est sauvés !!!

4 mois et demi, on débute la diversification

C’est pas que j’étais pressée de le voir manger ses premières purées. A l’origine je me disais « on verra vers 6 ou 7 mois ». 

Et puis il y a eu un élément qui est venu se greffer et pour lequel il va être indispensable que bébé lâche (un tout petit peu) le sein : dans un mois je dois me faire opérer de la vésicule biliaire. Rien de grave donc mais ça nécessite au moins une nuit ou deux à l’hôpital, sans lui.

Je tente donc de faire un stock conséquent de lait au congélateur, et doucement j’introduis purée, compote et yaourt.

On a commencé ça ce week-end avec une purée de carottes maison (chevilles qui enflent toussa), et une compote pas maison (OUSSSPPP on est pas parfait à 3000%).

Les premières cuillères passent bien, TiTroiz est content de ce changement. On garde tout de même nos bonnes habitudes « tétées à volonté » et ça nous réussit plutôt bien vu qu’en 4 mois (et demi) monsieur TiTroiz a pris dans les 3kg300 environ. J’ai donc un bébé qui fait aujourd’hui le double de son poids de naissance.

Je pense que le 2eme légume auquel il aura le droit ça sera des haricots verts. (J’hésite avec la courgette…) 

Bref, en route vers de nouvelles aventures culinaires pour ce bébé !

(Sinon on a acheté des cuillères comme sur la photo (Tigex de mémoire) elles sont PARFAITES pour un bébé de 4 mois)

Une journée parisienne

Nous avons la chance de vivre dans une ville sous préfecture tout en étant quasiment à la campagne. Paris est à 1h de TGV (TGV qui passe dans notre ville) et combo gagnant: LeMale de part son travail nous obtient des tarifs de transport en train imbattables.

Du coup depuis un an et demi que nous sommes dans la région nous sommes allés sur Paris 4 ou 5 fois. (lui avec un des gars, ou moi seule, ou tous en famille)

Pour les vacances nous avions prévu de nous faire un périple parisien. Nos plans ont changés au fur et à mesure et on s’est dit qu’une journée sur Paris puis plusieurs jours sur Lyon serait mieux. 

Mardi nous voilà donc réveillés de bonne heure pour prendre le train à 8h (OK le TGV passe chez nous mais pas toutes les heures non plus ^^) pour une journée à la capitale.

Un sac à dos pour LeMale, un TiTroiz en écharpe pour maman, un garçon à la main chacun et nous voici arrivés  (hhiiiii la madame lors du chemin aller nous a dit qu’on avait des enfants super sages  [ah ah ah ah ah ah.... elle vit pas avec eux ^^]).

Nous n’avions pas de but précis, LeMale et Tipou ayant déjà fait la Tour Eiffel et Notre Dame 6 mois plus tôt. Nous avons donc pris la direction du jardin  du Luxembourg dans lequel nous avons montré aux gars le Sénat, et un petit clin d’oeil pour Tipou : nous sommes allés voir la mini réplique de la Statue de la Liberté (sa maîtresse revient de quelques années aux États-Unis et leur a donc parlé de la Statue de la Liberté et montré une statuette), ainsi que par pur hasard les lieux d’un tournage de film, à priori une personne était super connu au vu de la façon dont les badauds quémandaient un sourire, un regard.

Sur le chemin pour aller au Jardin du Luxembourg nous en avons profité pour montrer la Tour Montparnasse aux garçons, on voulait y monter mais le temps nous aurait pas permis d’en profiter pleinement : une prochaine fois donc.

Après le Jardin du Luxembourg 11h30 approchait donc on a pris la direction d’un lieu pour se restaurer. 

Après le repas direction le métro en direction du Père Lachaise. Nous avons fait une infime partie du cimetière car les gars commençaient à fatiguer. 

C’est à ce moment qu’on a décidé de retourner en gare pour rentrer chez nous. Les enfants ayant été super sages et ne s’étant jamais plaints malgré les minimum 5km de marche (Je viserais plus les 8km voir 10 avec les moments où nous avons piétiné et les sous sol du métro).

On a attendu un peu en gare mais dès que le train a été annoncé nous sommes montés dedans. En direction du wagon bar car ayant pris les places au dernier moment nous n’avions pas 4 places ensemble (deux et deux). Ticha s’est bien vite endormi dans les bras de son père. Tipou lui a commencé a taper la discut’ avec un jeune à qui je donnais tout juste 18 ans au début. Il s’est donc vu offrir un gâteau au chocolat et après le « petit jeune » nous a proposé de deviner son métier. Après quelques propositions de LeMale je propose un « dans l’art » qui nous amène sur une vraie piste ! Ne trouvant pas il nous donne la réponse… il est magicien pour le Jamel Comedy Club. Le voilà donc parti à faire quelques tours de magie à base de pièce à Tipou qui reste époustouflé par cette pièce de 2€ qui disparaît d’une main pour réapparaître derrière l’oreille de Tipou, faire disparaître une petite pièce et en voir une super grosse apparaître à la place. Bref : Tipou subjugué !!! Merci à Kader Bueno !!!

Notre heure de train étant passé nous avons abandonné le magicien préféré de Tipou faire des tours de carte à des travailleurs  (une bande de collègue qui s’amusaient à se charrier depuis le début du trajet).

Une belle journée en famille en résumé…

Test du tire lait manuel MAM 

Depuis la naissance de TiTroiz j’ai la chance de faire partie des « MAM experte ». 

J’ai de ce fait reçu un lot de produits variés de cette marque de puériculture dont je vous parlerais au fur et à mesure de leur utilisation.

En effet, depuis 3 mois et demi que bébé nous a rejoint je n’ai pas encore pu tester l’ensemble des produits car TiTroiz est jusqu’à présent exclusivement allaité au sein. Et bien que j’avais peur d’une confusion sein/tétine on a tenté plusieurs marques de tétine et il n’en veut pour le moment aucune, enfin si une seule : mon sein.

Par contre, étant une maman prévoyante, un peu stressée, et qui a eu des seins durs comme la pierre car TiTroiz dormait trop bien, j’ai déjà eu l’occasion de tester le tire lait, et ça va continuer un moment car je vais devoir faire du stock de lait en vu d’une opération pour moi.

Ouverture du paquet qui contient le tire-lait : bon comment ça peut s’emboîter ces trucs là ? Ah mais c’est trop facile en fait, j’ai réussi, et toute seule en plus ! (Et sans regarder la notice LeMale ;) ).

Son utilisation est hyper simple. Je ne vous fait ni dessin, ni photo, il suffit d’amener un effet ventouse entre le tire-lait et le sein, et tel les Shadoks pomper.

Le peu de place qu’il prend permet de l’emmener partout. Ainsi devant prochainement me faire opérer je pourrais le mettre dans ma valise pour l’hospitalisation.

Je commence déjà à me faire des réserves pour pouvoir donner à TiTroiz le temps où les produits anesthésiant disparaissent de mon corps et en 2 jours et 3 session de tirage de lait j’ai pu récolter 240ml. Le tout en environ 30 min. Bon se sont des données qui me sont personnelles, et je pense que les plus ou moins bonnes quantités de lait tirés viennent surtout de la production que nous pouvons faire, et non du tire-lait (quoi que, avec un tire lait électrique que j’ai je récolte toujours moins alors que je suis dans des conditions similaires…)

Ah si. Grand plus de ce tire-lait : nous pouvons régler la « pression » d’aspiration lorsqu’on pompe grâce à une molette. Elle permet d’extraire plus ou moins vite le fait. (Personnellement je la mets toujours à fond, par habitude).

Si je le recommande ? Sincèrement oui. Au vu de son prix  (environ 50€) c’est un très bon produit, accessible tant par son prix que par sa facilité d’utilisation.

Fin septembre…  75ml en environ 15 min.

Le premier festi’briques Lego de Dijon

Avec deux enfants en âge de passer des heures et des heures à jouer je ne vous cache pas que nous avons un peu une extension de magasin Lego et Playmobil chez nous. Deux valeurs certaines pour les enfants.

Alors forcément quand on a su que ce week-end il y avait une exposition de Lego du côté de Dijon on s’est dit que ça pouvait nous faire une sortie sympathique.

En arrivant sur Asnières les Dijon on a pris un peu peur en voyant la file d’attente. On tente ou on tente pas ? Allez on tente et si la queue n’avance pas on file ailleurs. Au final ça a circulé plutôt vite (dixit la personne la moins patiente du monde). 

L’exposition était vraiment sympa à faire. Un stand spécifique Star Wars, un autre destiné à l’univers Ninjago, du Lego City… un peu de tout disposé de façon à faire des scènes de vie quand c’était possible. 

Finalement le seul hic que j’y ai trouvé c’est que la salle n’était pas suffisamment grande au vu du nombre de visiteurs. Moi qui hésitait entre poussette et porte-bébé pour TiTroiz j’ai vite regretté de ne pas avoir opté pour le porte-bébé. Du coup l’étroitesse de la salle fait que les gens s’approchaient de trop près et se permettaient de toucher.

Une des personne chargée de l’accueil nous expliquait que c’était la première année que ça se faisait ici et que du coup ils ne s’attendaient pas à autant de monde. Je leur souhaite donc de pouvoir réitérer l’exposition une prochaine fois avec une salle biiiiiieeeen plus grande !

Au niveau du prix d’entrée c’était raisonnable. 2€ pour les plus de 11 ans, 1€ pour les 4-11 ans, gratuit en dessous de 4 ans. On s’en est tiré du coup pour 5€ d’entrée et 5€ car on a craqué sur un petit truc à acheter.

La boîte du comportement 

Depuis une dizaine de jours nous avons mis en place à la maison une « boîte du comportement » pour Tipou.

Elle est apparu suite à un rendez vous avec sa maîtresse et une période durant laquelle il était plutôt fiant-fiant-fiant.

Pour l’école je pense savoir d’où vient le soucis. Nouvelle maîtresse, nouveaux camarades  (les copains qui étaient en GS sont partis en CP) et la partie des MS avec laquelle il n’était pas l’an dernier (il y avait une partie PS/MS une autre MS/GS, lui était en MS/GS, cette année ça donne TPS/PS et MS/GS). Du coup un besoin de s’habituer aux nouveaux copains, à la maîtresse, à la méthode différente etc. Tipou étant un enfant très anxieux et le montrant dans un comportement de « sale gosse » (il va crier, faire la tête, bref ne pas savoir se maîtriser) les débuts n’ont pas été facile. 

A l’école il y a donc une échelle du comportement. (Je ne veux pas la montrer car il y a les prénoms et photos des camarades…) chaque matin et chaque midi le comportement est remis à zéro (le zéro correspond au 4eme échelon). S’il descend d’un échelon  (3eme échelon donc) c’est « attention à ton comportement) 2eme échelon : 2eme avertissements, s’il descend au dernier échelon c’est « temps calme/isole toi quelques minutes » souvent c’est le temps de faire un jeu en solitaire, si vraiment il y a besoin l’enfant va dans la classe de TPS/PS avec l’autre maîtresse. Et quand tout se passe bien on monte dans l’échelle. 5 ème échelon : super. 6eme et dernier échelon : génial tu as même le droit à une gomette pour te féliciter. 

Et à la maison nous avons mis en place un système de récompense. Malgré son caractère c’est un enfant très volontaire et qui aime nous aider etc. Il est donc préposé à l’ouverture et fermeture du portail quand j’ai la poussette, parfois il se rend compte de lui même que TiTroiz a régurgité il attrape donc de lui même un torchon pour essuyer le museau de son frère etc. 

Cette boîte du comportement je la voulais tout de même ludique. C’est donc avec une boîte en verre ( boite de café) et des billes qu’on gère la chose. Par demi journée à la maison ou tout se passe bien il a le droit à 3 billes, s’il est sur l’échelon 4 à l’école c’est 2 billes (échelon 3 : 1 bille, échelon 2 : 0, échelon 1 : -1, échelon 5 : 3 billes, échelon 6 : 4 billes). Et quand il a un super comportement qui mérite d’être mis en avant on rajoute une bille par ci par là. On essaye de faire le point midi et soir avec lui en lui expliquant combien il a de billes, pourquoi, comment il aurait pu en gagner plus etc.

Ce week-end ça a été le premier « remplissage de boîte ». J’avais déjà prévu un petit quelque chose pour lui montrer que ses efforts payent. Il a donc eu le droit à un cahier de coloriage avec des points à relier. Il sait déjà quel cadeau l’attend à la fin de la prochaine boîte.

Par la suite nous pensions lui faire prendre conscience de la valeur des choses et ainsi lui dire « tu veux tel jouet qui coûte 15€? OK mais il faut qu’on ait remplis ta boîte 4 fois avant.  (on se base sur une boîte remplit : entre 3 et 5€ de « cadeau » (un magazine coûtant dans les 5/6€.. ). De plus il va aussi apprendre à patienter. « Oui je sais que tu aimerais ce jeu a 15€… mais tu te souviens ce qu’on a dit avec la boîte à billes ? On la remplit 4 fois et tu aura mérité ton cadeau ».

Pour le moment on y voit que du positif. Et nous qui avions tendance à craquer pour acheter une bricole par ci par là du coup on s’y retrouve au niveau budget. 

La boîte faisant 95 billes, et on a une moyenne de 9/10 billes par jour. Ça fait qu’en un mois on peut la remplir 3 fois. Donc grand max 15€ (si on estime à 3 x 5€).

Les rituels du soir de Titroiz

Quand vient l’heure de se coucher avec Titroiz nous avons nos petites habitudes, instaurées quasiment depuis le retour de la maternité… D’abord la jambe gauche, toujours… (Zidane sors de mon corps)

Une fois le repas à table terminé, passé 19h30 on file changer une dernière fois la couche. On enfile le pyjama (attention, si pas de pyjama : nuit pourrie… Oui même par 28°.). On fait le tour de la maison pour dire bonne nuit à tout le monde.

Ensuite on file se réfugier dans sa chambre, une dernière tétée dans le fauteuil que des amies m’ont offert pour la naissance (Ikéééééa) et doucement les yeux se ferment tout en tétant. Je le regarde s’endormir tranquillement (la liseuse est parfois de la partie quand ça dure trop longtemps).
Lorsque je sens que le sommeil est bel et bien là, je lui fais doucement lâcher le sein. J’attends quelques instants voir s’il va se réveiller une fois le sein lâché, et si monsieur dort toujours je le pose doucement dans son lit.

Le moment de pose dans le lit c’est quitte ou double. Si les yeux se rouvrent je suis bonne pour recommencer. Mais bien souvent il dort toujours, je n’ai plus qu’à poser la couverture que ma copine Mary lui a tricoté (oui avec le pyjama, oui même par 28°…)

Nous voilà parti pour une nuit qui devrait durer 8 à 9h. OUF !!

J’adore ce rituel autant que je le déteste.

Je l’adore parce que c’est notre dernier moment de la journée juste nous deux, un moment calme, ou je sens toute la confiance qu’il peut me porter tant il est zen.

Mais en même temps il y a des soirs ou je souhaiterais que ce rituel n’ait pas lieu. Qu’on puisse le poser dans son lit après une tétée et que le sommeil le gagne de lui même.  Mais non, que ça soit de jour comme de nuit, ce bébé est programmé pour ne s’endormir que dans les bras. (Et en journée dès qu’on le repose dans son lit on peut être certain que 5 minutes après il  est réveillé). On s’y fait, on le regarde et on se dit « bordel t’es tellement beau que je te pardonne déjà toutes les soirées ou on galère pour t’endormir…)

De tout, du vrac…

1 mois et demi sans écrire. Les vacances sont passées par la et l’ordinateur est resté éteint longtemps, faute de pouvoir m’en approcher.

Ce qu’il y a eu depuis le 22 juillet ? Tout un tas de choses…

  • Tipou est parti 10 jours seul, chez mes parents. 10 jours de séparation qui lui ont a la fois fait du bien mais aussi qui l’ont aussi pas mal bridé. Ma maman est adorable, mais il faudrait que les enfants ne fassent pas de bruit, rangent alors qu’ils n’ont pas fini de jouer, attendent patiemment qu’on mange alors que les grands en sont encore à l’apéro.
  • Nous l’avons ensuite rejoint pour 2 semaines (enfin nous tous sauf LeMale qui est parti à l’étranger pour le sport), donc mes nerfs ont été mis à rudes épreuves (gérer 3 enfants et les souhaits des grands parents, leur façon de voir mon éducation etc… bref maintenant pas plus de 4 jours chez mes parents et plus jamais sans LeMale)
  • Nous sommes rentrés chez nus à 48h de la rentrée scolaire avec un Ticha semi-propre, il a vraiment pris conscience qu’il devait aller de lui même aux toilettes la veille de la rentrée on va dire. Il y a donc eu quelques accidents à l’école.
  • Tipou a fait sa rentrée sans difficultés, il était en MS/GS, côté MS l’an dernier, il reste donc dans la même salle, toujours en MS/GS mais côté GS, la maitresse n’est plus la même et ça se ressent dans les décibels de la salle de classe.
  • Ticha a fait sa rentrée avec plus de difficultés. On a donc convenu avec la maitresse (qui est aussi la directrice de l’école) qu’il n’ira à l’école que le matin le temps que ça aille mieux.
  • Je pense qu’on va bien rigoler avec les autres parents à la sortie des enfants, l’ambiance est sympa.
  • Côté bébé, je ne lui ai pas encore trouvé de pseudo pour le blog (inspiration, inspiration ???) mais ça ne l’empêche pas de pousser comme un champignon : à la visite des 2 mois (première visite qu’il a fait) il était à +1.600kg et + 8 cm. Un allaitement au sein qui se passe bien, sans prise de tête. Demain on fait les premiers vaccins…
  • Le blog me manque, écrire, me défouler ici me manque, mais j’ai trop peu de temps juste pour moi. Souvent le temps cool c’est le soir après 21h donc je n’ai plus 2 neurones de connectés ensemble, c’est déjà difficile en journée de les faire se connecter alors le soir c’est mission impossible. Du coup entre les moments de tétées et les moments relax du soir je bouquine pas mal, sans prendre le temps d’écrire… Ça reviendra doucement, quand bébé me laissera davantage respirer en journée…

Point aventure lactée à 3 semaines

Je n’ai pas de vrais chiffres mais ça a l’air de bien se passer en ce qui concerne l’allaitement. A la maternité on me faisait noter l’heure et le temps passé pour chaque tétée. Une fois à la maison j’ai aussitôt arrêté, j’ai pas envie de devoir me fier à des chiffres, des horaires et cie.
Par contre le week-end dernier j’ai tout de même fait une rapide vérification de son poids (enfin méga rapide car les chiffres ne sont pas fiable) en me pesant avec et sans bébé. Il aurait pris 400 grammes en 2 semaines (chiffres de ma balance donc on  va dire à 100 grammes près)
Et depuis quelques jours je tire mon lait de temps en temps (pour en mettre dans le bain car il a la peaux sèche…) et hier en 10 minutes environ j’ai réussi a tirer 60ml en 10 min grâce au tire lait manuel de la marque MAM (3ème fois que je tirais mon lait)
Vu comme avant-hier il était accroché à moi je pense qu’il était dans le « pic des 3 semaines ».
Il a de belles phases d’éveil, peut dormir jusqu’à 6h de suite (si si cette nuit : 21h 3h !).
Le début d’une belle aventure, sans prise de tête.